Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 12:00

Avant-dernier jour en Islande, et sur les conseils du Routard (entre autres), nous la consacrons à la péninsule de Snaefellsness, décrite comme "l'une des plus belles d'Islande".

Malheureusement, la météo va un peu nous gâcher la journée et au final, nous serons plutôt déçu par la région, qui n'apporte rien de très exceptionnel par rapport à tout ce que l'on a vu auparavant.

 

De Borgarnes, nous reprenons la route 54 (petit coucou à notre ami Eldborg au passage) et longeons la côte sud de la péninsule.

Il pleut mais nous sommes ravis de voir apparaître plusieurs arcs-en-ciel entiers !

 

P8280630.JPG

 

P8280634.JPG

 

Arrêt à Djupalonssandur (plage de Djupalon) où se trouvent encore quelques pièces rouillés d'un chalutier anglais échoué en 1948.

 

P8280645.JPG

 

C'est là que le drame se produit ! Le vent est aujourd'hui encore hyper violent et en ouvrant la portière de la voiture, mon chéri ne pense pas à la retenir... Elle est emportée par le vent et tordue au niveau de la charnière. Non seulement ça se voit de l'extérieur, mais en plus ça grince à chaque fois qu'on ouvre ou ferme la porte... Aucune chance donc pour que le loueur ne s'en aperçoive pas lorsqu'on lui rendra la voiture !

 

On décide donc de trouver un garage dans la journée pour qu'il la replace un minimum. Ce sera fait l'après-midi, à Stykkisholmur, où le mécano remettra tout simplement la portière en place à la force de son épaule.... Pour 35 €, on a toujours la petite bosse sur la carrosserie, mais plus de bruit, c'est déjà ça.

 

Puis on arrive près du Snaefellsjökull, qui a la tête dans les nuages.

 

P8280636.JPG

 

Nous continuons le tour du volcan, à la pointe de la péninsule, en remontant vers la côte nord. C'est juste après Olafsvik que part la piste 570, qui, ouverte aux véhicules de tourisme, permet de s'approcher au plus près du glacier.

Au bout de quelques dizaines de mètres, nous renonçons, elle nous semble en trop mauvais état, nous avons peur pour la voiture (d'autant que cette conduite à 20 km/h est vraiment fatigante). 

 

Nous continuons donc sur la route 54 jusqu'à Grundarfjördur puis Stykkisholmur. Avant cela, un petit détour par Bjarnarhöfn, où se trouve le musée du requin fermenté.


La raison de cette visite, c'est mon père, qui m'a expréssément demandé de lui rapporter de ce fameux requin ; j'espère donc pouvoir en acheter ici !

Le musée est assez décevant, c'est en fait un regroupement de divers objets, ayant plus ou moins de rapport avec le requin, et sans aucune explication... En 3 mn la visite est terminée.


A disposition, de petits dés de requin pour la dégustation. Je n'en dirai pas plus, il faudra goûter vous-mêmes si vous voulez savoir ce que ça donne !

La dame me confirme qu'elle peut m'en vendre une boîte, que j'achète (800 ISK).

A l'extérieur, on peut voir les morceaux de requin en train de sécher.

 

P8280647.JPG

 

Après cela, encore une halte à Stykkisholmur, puis route vers Reykjavik.

 

Mauvaise surprise en arrivant à la Gallery Central Guesthouse : la chambre n'a pas de douche/wc, ils sont sur le palier et communs aux 4 chambres de l'étage. De toute façon, la guesthouse n'a que ce type de chambre, nous devrons faire avec. Après coup, je retourne sur Booking.com où j'ai effectué ma réservation et je constate que le site prête à confusion puisque sont mentionnées les "chambres doubles" et les "chambres doubles sans douche/wc" : j'en ai logiquement déduit que les "chambres doubles" AVAIENT douche et WC, même si ce n'était pas précisé...

 

A part ça, la chambre est claire et confortable, la literie de bonne qualité, et une cuisine aménagée est à la disposition des hôtes pour se faire à manger. La rue est plutôt agréable et calme, par contre, comme partout dans Reykjavik, le stationnement est payant (ici 150 ISK/heure, de 10h à 18h, mais c'est moins cher dans d'autres rues).

 

Nous partons à pied vers le centre-ville et le port, accessibles en 5 minutes. Il y a énormément de vent, c'est désagréable. Nous remontons une rue très commerçante mais en dehors de ça, c'est plutôt mort ; pourtant, il est 18h30 un soir de semaine...

Reykjavik est une grosse déception ! On nous la présente comme une ville festive et animée, j'ai eu l'impression du contraire. Pas grand-chose à voir dans la ville (ou alors, il faut prendre la voiture et aller jusqu'au jardin botanique ou au zoo), et ce n'est même pas particulièrement joli... (d'ailleurs, je réalise que je n'ai pris aucune photo !)

 

Un peu dépités, nous dînons tôt ; sur le port, nous essayons le célèbre Seabaron, mais c'est blindé de monde, alors nous nous rabattons sur le restau d'à côté qui propose notamment des moules. Pas mal, mais cher.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by charlie-et-la-chocolaterie - dans Carnets de voyages
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de charlie-et-la-chocolaterie
  • Le blog de charlie-et-la-chocolaterie
  • : Ici, pas d'ingrédients rares, pas de techniques professionnelles, pas de préparations qui durent des heures ! J'espère vous régaler avec mes recettes simples et familiales, piochées ici et là.
  • Contact

J'y participe

logo_bdc_blogs.gif

 

 

Logo_150_250.png

 

recettes-de-cuisine-logo-copie-1.gif

 

button_small_red.png

Recherche